Éclairage cuisine: quoi choisir pour une cuisine lumineuse?

Fini le temps où la cuisine servait juste à préparer de bons petits plats! Elle est depuis des années considérée comme une pièce centrale, et cette tendance n’est pas prête de s’essouffler. On y mange certes, mais on peut aussi s’y détendre, lire, placoter… C’est sans aucun doute la pièce la plus animée de la maison!

C’est pour cette raison que le choix de l’éclairage n’est pas forcément une mince affaire. Dans tous les cas, vous aimerez que votre cuisine soit lumineuse, et que ses différentes sources de lumière soient efficaces sans être éblouissantes. Différentes sources? Mais oui! La cuisine est l’endroit idéal pour disposer différents luminaires, mélanger les styles, en prenant garde de ne pas faire de faute de goût.

Si vous n’avez pas la chance ou la possibilité de faire installer de grandes fenestrations pour laisser entrer la lumière naturelle, rassurez-vous: des astuces existent pour optimiser votre éclairage de cuisine, et rendre cette dernière pleine de vie, tout en lui donnant du caractère, une ambiance et une harmonie qui invitent au partage.

Les types d’éclairage de cuisine pour une luminosité optimale

armoires de cuisine à Blainville
On peut classer les éclairages de cuisine en quatre catégories: général, fonctionnel, accent et décoration. Comment faire pour respecter la luminosité adéquate pour chacun de ces types d’éclairage, sans négliger la clarté de toute la pièce?

L’éclairage général

Commençons avec l’éclairage général. C’est lui qui va définir l’ambiance globale de votre cuisine. Selon le style de votre cuisine, différents choix existent : suspensions, lustres, luminaires encastrés, éclairages sur rails ou plafonnier. Tous ont l’avantage appréciable d’offrir une luminosité homogène dans toute la pièce.

Les encastrés sont tout de même ceux à privilégier. Ils s’adaptent le plus facilement, quelle que soit la grandeur de votre cuisine.

Petite astuce concernant les cuisines avec îlot : il est évident que l’éclairage sera à positionner au-dessus de votre îlot, de manière bien équilibrée. En général, deux sources lumineuses suffisent. Vous pouvez aussi utiliser une grande suspension. Et si votre îlot est doté d’une hotte, privilégiez les encastrés.

armoires de cuisine à Terrebonne

L’éclairage fonctionnel

Les encastrés sont aussi les dignes représentants de l’éclairage fonctionnel. Sur des zones telles que le plan de cuisson, l’évier ou le plan de travail, vous voulez un éclairage adapté et performant qui assurera votre confort visuel et votre sécurité. Les spots intégrés sont donc une option particulièrement recommandée.

Vous pouvez les placer au-dessus du plan de travail, de l’évier et de l’espace cuisson, mais vous pourriez aussi en installer au-dessus de vos placards, de votre îlot, ou encore à l’intérieur de vos tiroirs, dans votre garde-manger ou sous vos armoires.

L’idée est de pouvoir accéder facilement à ce que vous manipulez tous les jours. Et pour les derniers éléments cités, des bandeaux lumineux ou des réglettes DEL sont aussi tout indiqués.

L’éclairage accent


L’éclairage accent, comme son nom le dit, vise à attirer l’attention sur des zones précises de votre cuisine, pour mettre en valeur votre décoration. Œuvres d’art, objets de collection, livres de cuisine pourront ainsi bénéficier de l’installation d’appliques murales ou d’éclairages sur rails.

Vous avez des armoires vitrées ou des étagères ouvertes? Privilégiez les spots intérieurs qui éclairent du dessous : effet wow garanti!

L’éclairage de décoration

L’éclairage de décoration vient peaufiner l’ensemble avec une vision plus large que l’éclairage accent. Comme nous l’évoquions, c’est le mélange bien dosé de différents types de luminaires qui va apporter un design moderne et soutenu à votre cuisine.

cuisine 2 tons
Voici quelques idées pour vous inspirer :

  • Des barrettes DEL le long des plinthes, le long des meubles ou encore sous les meubles.
  • Un lustre original ou monumental pour animer le coin repas.
  • Des lumières indirectes, dirigées vers le plafond ou les murs pour dynamiser la pièce.
  • Une lampe posée sur la table à manger ou sur une étagère.

Comme vous pouvez le constater, ce ne sont pas les possibilités qui manquent! Et selon vos envies, vos goûts et votre budget, il est tout à fait envisageable d’avoir une pièce accueillante, pratique et raffinée.

Les détails qui ont toute leur importance

Maintenant que vous savez quel éclairage privilégier selon les zones de votre cuisine, vous pouvez vous concentrer sur des éléments secondaires… mais qui ne sont pas à négliger pour autant!

Les gradateurs ont déjà fait leurs preuves pour d’autres pièces, alors pourquoi ne pas les adapter pour votre cuisine? En variant l’intensité de lumière émise, vous pouvez tour à tour créer une ambiance relaxante ou miser sur une clarté plus imposante, pour travailler par exemple. Ainsi, vous vous ouvrez un champ de possibilités lumineuses et ne restez pas coincé avec une seule nuance.

Si les luminaires ont toute leur importance, ce sont bien les ampoules qui font la différence! Alors que certains luminaires ont des lampes intégrées, d’autres ont des ampoules remplaçables. Pour faire un choix à la fois écoresponsable et économique, oubliez les ampoules à incandescence au profit des ampoules CFL, DEL ou basse consommation. Elles sont moins énergivores, plus performantes et sécuritaires puisqu’elles ne deviennent pas chaudes. Pour les éclairages encastrés et sur rail, elles sont définitivement parfaites.

Lumière chaude, froide, neutre?…

Qui dit ampoules, dit couleur. Selon le type d’éclairage – général, fonctionnel, accent et décoration – vous n’utiliserez pas la même température. Cette dernière s’exprime en degrés Kelvin. Plus vous avez de degrés Kelvin, plus votre température sera froide et inversement. Pour l’éclairage général, votre choix se portera sur un blanc chaud. Quant à l’éclairage fonctionnel, il se dirigera plutôt sur des blancs neutres. Afin de conserver une ambiance harmonieuse et agréable, les éclairages d’accent et de décoration seront fonction de la couleur prédominante de votre cuisine.

Choisir des luminaires adaptés à votre cuisine et votre salle à manger

Éviter d’avoir une petite suspension au-dessus d’une grande table gigantesque ou à l’inverse un énorme lustre au-dessus d’une petite table: cela devrait être votre première règle de conduite en matière de décorations et de proportions. La deuxième serait sans doute de choisir vos luminaires une fois que vous avez trouvé l’aménagement de votre cuisine: éléments, armoires, îlot… En plus de vous donner de l’inspiration, cette base vous guidera vers les styles de luminaires à favoriser pour garder un environnement coquet et gracieux.

L’éclairage de votre cuisine nécessite donc une attention technique, pratique et esthétique. Pour vous conseiller adéquatement selon vos goûts et votre budget, vous pouvez compter sur les designers cuisinistes de Armoires Senécal & Fils. Ces spécialistes sauront comment sublimer cette indispensable pièce et aménager votre cuisine avec éclairage lumineux et convivial pour que vous puissiez profiter de chaque instant!

 

 

Sources :
Déco. Quel luminaire choisir pour l’éclairage de ma cuisine?
Keria. Bien éclairer sa cuisine : les 10 erreurs à éviter.